1995
«Le son d'une génération spontanée !»

Le groupe de rap le plus en pointe de l'Hexagone replonge dans les bacs avec “La Suite”, approfondissant la brèche entamée avec “La Source”.

Appelez-les comme vous voulez (“un neuf neuf cinq”, “un doubleneuf cinq” ou “mille neuf cent quatre-vingt quinze”), mais comptez sur 1995 pour vous faire aimer le rap.

Ce collectif originaire du sud parisien a connu une ascension fulgurante.

En deux ans seulement, porté par Internet et le bouche-à-oreille, il a enchaîné 85 concerts, y compris sur les plus grands festivals d’Europe.

En 8 titres, les Parisiens se réinventent littéralement, repoussent les limites de leur univers et donnent un coup de fouet au rap français.

En 2011, Sneazzy, Areno Jaz, Alpha Wann, Nekfeu, Fonky Flav’, et DJ Lo’ ont emprunté un chemin peu fréquenté.

Après avoir écumé open-mics et battles en renvoyant dans les cordes un paquet de MCs, ils se sont taillé une place au soleil grâce à une poignée de titres enregistrés à la maison qui ont atteint des scores impressionnants sur YouTube.

Facebook et Twitter ont fait le reste : en quelques mois, ces enfants d'Internet ont trouvé leur public sans l'appui de personne.
 


Quelques mois plus tard sortait “La Source” (plus de 10 000 exemplaires écoulés), point de départ d'un séisme sans précédent qui allait sortir le rap français de sa torpeur.

Autant dire que le jeune groupe était attendu au tournant. Paris Sud Minute, leur premier album sorti fin 2012, n’a pas déçu. Il convainc par son énergie, sa fraîcheur, sa sincérité. Les textes sont servis par un sens du flow indéniable, sur des sons old-school. Ce rap loin des clichés force le respect.

Virtuoses et versatiles, parfaitement en phase avec leur époque, les six Parisiens ont réinventé ce que le rap semblait avoir oublié : la compétition, l'originalité, le freestyle ; cet enthousiasme frondeur qui manquait pour recommencer à y croire.

Populaires dans l'underground comme dans les soirées branchées, ramenant au passage vers le rap une génération de trentenaires qui s'en était détachée, le crew parisien a définitivement marqué l’année 2011, labourant les scènes hexagonales à guichets fermés tout en dispersant des dizaines de morceaux sur les réseaux.

Pour le kiff, pour le verbe et pour le style. L'essence de la discipline.


En 2012, “La Suite” va encore plus loin. En un an, 1995 a tourné, enregistré, appris le business et aiguisé ses visions.

Une évolution dont ce nouvel EP est le reflet : toujours indépendant, mais distribué cette fois par une major, “La Suite” salue le passé en se jetant dans le futur.

Demain, c'est maintenant !

Entre humour et hargne, la répartie mordante des cinq rappeurs quitte les terres du freestyle pur pour développer de vraies narrations.

Un univers textuel qui repousse ses propres limites, à l'image de “Taille de Guêpe”, troublante chronique de la gente féminine, de “Comment Dire”, un texte intime rappé sur le ton de la confidence, ou de “Comme Un Grand”, manifeste d'une jeunesse dissipée mais ambitieuse qui avance vers demain.

Mots simples et émotions vraies, 1995 s’invite sur des territoires où on ne les attendait pas.

Musicalement, la production redouble de créativité : principalement backé par DJ Lo et Fonky Flav’, 1995 (d)étonne en mélangeant ses influences old school à des sonorités plus modernes, travaillant des ambiances rétro-futuristes foisonnantes de détails plutôt que de simples morceaux.

Riff de saxo et refrain efficace sur “La Suite”, furie rapologique et guitares électriques sur “Renégats”, ou encore cette invitation au voyage sur beat souple qui ouvre le disque (“Bienvenüe”), témoignent d’un travail sonore abouti.

«Le rap, c'était mieux demain», rappait Sneazzy sur “La Source”, comme un clin d’oeil aux aigris qui affirment que «c’était mieux avant».

“La Suite”, c’est exactement ça : le son d’une génération spontanée qui connaît ses classiques mais invente le futur. Un pont entre l'ancienne et la nouvelle école, entre Wu-Tang et Orelsan. Un rap pour l'underground et la radio, pour penser et danser. Pour les gens tristes et les rageux, pour Paris et la
province, les oreilles et les yeux.

Du rap pour les gens. Faire kiffer les anges.

Repères :

 
• 1995 est composé de six membres : Alpha Wann et Areno Jaz (les deux fondateurs), Fonky Flav, Hologram Lo, Nekfeu, Sneazzy West. Moyenne d’âge : 22 ans.
 
• 2011. EP La Source. 2012. EP La Suite.
 
• 2012. 1er album Paris Sud Minute.
 
• Parmi les titres du groupe, on peut citer La Source, La Flemme, Réel, Flingue Dessus, Pétasse blanche…

VIctoires de la Musique 2014 :

Le groupe a remporté la Victoire de la Musique 2014 dans la catégorie Album de Musiques Urbaines.
 
Facebook www.facebook.com/undoubleneufcinq
 

 

Copyright © 2018 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen