DANAKIL

« Du Reggae aux musiques du Monde »

Danakil créé en 2000, est issu de la région parisienne. Très rapidement le groupe a commencé à se produire sur de nombreuses scènes, marquant son identité sonore qui le suivra, et qu'il ne cessera de développer.

En 2006, après une centaine de concerts Danakil enregistra en autoproduction son premier album, « Microclimat».

Cet album est un recueil des morceaux-clés joués par le groupe depuis sa création, attirant un public fidèle et grandissant.

Le succès rencontré par ce premier opus marque une évolution plus professionnelle, il ouvre des portes à de nouvelles programmations et amène le collectif à faire de nombreuses rencontres décisives pour son développement.


Danakil démontre que c'est un groupe de scène, porté par une énergie collective communicative et un réel charisme.

En 2008, fort de l'expérience acquise, Danakil retourne en studio afin de préparer la sortie de son deuxième album intitulé « Dialogue de sourds », qui balance entre reggae roots et sonorités modernes, dénonçant les travers d'une société en pleine évolution.

Véritable témoignage musical, «Dialogue de sourd » reste fidèle au style revendicatif et engagé qui a fait le succès de « Microclimat ».

A souligner la participation de nombreux artistes reconnus, comme le trio mythique des Mighty Diamonds, le MC Anglais General Levy, ou encore le toaster jamaïcain Jah Mason.

L'année 2010, sera marquée par la préparation de leur 3ème album.

Des studios réputés de Tuff Gong, en Jamaïque à ceux de Manjul (Dub to Mali, Takana Zion…) en Afrique, Danakil découvre les terres sacrées du reggae.

Ce nouvel opus, « Echos du temps », composé de 14 titres propose des featurings avec des artistes de renommée internationale.

Le groupe immortalise la version « Non je ne regrette rien » avec en featuring U-Roy, l'une des plus belles et anciennes voix jamaïcaine.

On retrouve également sur ce titre le célèbre percussionniste Sticky Thomson, qui a accompagné Bob Marley, Black Uhuru mais aussi Serge Gainsbourg !

Mais également un duo exclusif avec Winston et Matthew Mc Anuff. Des choeurs et instruments traditionnels africains viennent harmoniser l'ensemble, donnant à cet album une couleur bien particulière.

La plume toujours aussi aiguisée, Danakil continue de transmettre son message engagé sur une musique métissée oscillant entre reggae et musique du monde.

Danakil figure à l'affiche du festival Insolent, collection printemps. Consultez la page de ce festival sur notre site.

Retrouvez toutes les infos  sur : www.myspace.com/danakilweb et sur http://danakil.fr/ 

 



 

Copyright © 2018 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen