FESTIVAL ARMOR A SONS A BOBITAL
« Accessible et à taille humaine »

 

ORIGINES DU FESTIVAL ET DE L’ASSOCIATION :

Pendant 10 ans, des milliers de festivaliers ont investi le pays de Dinan, tous les premiers week-ends de juillet. En venant assister au festival des Terres Neuvas de Bobital, ils ont valorisé le dynamisme culturel, associatif et festif des Côtes d’Armor et du pays de Dinan. Ils ont contribué au développement économique et touristique de Dinan et de ses environs.

Malheureusement, les Terres Neuvas au terme de la onzième année ont pris fin.

Mais l’envie de vivre un festival musical chaque été et de promouvoir les terres de Rance est toujours restée intacte.

De cet état d’esprit, est née l’association Bowidel (qui signifie Bobital en Breton).

Aussi, depuis deux ans, l’association Bowidel a repris le rendez-vous et s’est chargée d’organiser un nouveau festival « BOBITAL L’Armor A Sons ».

Le moteur de cette association est de valoriser le lien social, la solidarité intergénérationnelle et le territoire du pays de Rance.

La particularité de Bowidel, ce qui rend le festival si original et convivial, c’est une structure 100% associative, d’intérêt général, qui permet à l’association de faire appel au mécénat des entreprises. De plus, afin de réduire les coûts, l’association travaille avec des entreprises et des techniciens de la région.

Le lancement d’un tel évènement musical populaire requiert d’importantes énergies (institutionnelles, citoyennes au travers des bénévoles, et entrepreunariales). L’association a donc besoin de l’aide des entreprises pour poursuivre ce festival.

Bowidel étant reconnue association à vocation culturelle, les entreprises partenaires peuvent déduire de leurs impôts 60% de leur mécénat. Ainsi, en 2010, une vingtaine d’entreprises ont accordé leur soutien à l’Armor Ar Sons FESTIVAL DE BOBITAL.

Le festival souhaite garder un visage humain, familial et festif. Afin de permettre l’accès à tous, le prix des places est resté inchangé et à faible coût pour les deux premières éditions. L’Armor à sons n’a d’autre ambition que de réunir les publics les plus variés dans une même émotion collective.

Autre point fort : le festival est à taille humaine. Pas besoin de marcher des kilomètres pour accéder au camping ou au parking. Tout est fait pour que les spectateurs puissent profiter à fond de l’ambiance et des concerts.

Aussi, l’association compte beaucoup sur la confiance, le soutien et l’affluence du public ainsi que sur de nouvelles entreprises partenaires de l’évènement.

Le projet était osé, renaître sur les cendres d’un précédent festival ayant existé pendant 11 ans, il fallait se faire un nom et avoir une sacrée volonté de réussite. C’est chose faite et le festival n’a pas à envier qui que ce soit car toute la réussite de cet évènement est portée à bout de bras par les membres de l’association et les bénévoles qui répondent toujours présents.

Alors n’hésitez plus, venez découvrir la prochaine édition  en famille. Vous passerez un excellent moment et donnerez ainsi un élan pour le développement de « BOBITAL l’Armor Ar Sons FESTIVAL ».

Les membres de l’association

C’est désormais un nouveau bureau qui est à la tête de l’organisation, avec comme présidente Faustine Vasse. A ses côtés une double sous présidence assurée par Loïc Communier et Aurélien Communier. Le rôle de Trésorier est remplie par Yoann Réhel et Patricia Le Flem tandis que Thierry Douvry et Martine Toutain s’occupe du secrétariat.

Adresses utiles

Bureau du Festival : Association Bowidel. Maison du louvre à 22100 BOBITAL.
E-mail : moderateur@bobital-festival.fr
Site Internet : bobital-festival.fr

BILLETTERIE

TARIFS :

Tarifs  : Pass 2 jours  60 euros ; billet 1 jour 36 euros pour le vendredi, billet 1 jour 36 euros pour le samedi

Entrée gratuite pour les enfants jusqu'à 10 ans inclus.

RÉSERVATIONS :
 

RÉSEAU NATIONAL (avec frais de location)

Billetterie en ligne : www.digitick.com et 0 892 683 622 (0,34€/min)

Réseau Ticketnet : Auchan / E.Leclerc / Cultura / Cora / ticketnet /
0 892 390 100 (0,34€/min)

Réseau Dispobillet : fnac / carrefour / francebillet / Magasin U / Géant / Intermarché

0 892 68 36 22 (0,34€/min)

 

RÉSEAU LOCAL (sans frais de location) 

Par ce réseau :  34€ LE BILLET JOUR ET 57€ LE PASS 2 JOURS.

Boulangerie A la Fontaine – Bobital [fermée le mercredi]

Bar Le Century – Dinan [fermé le dimanche]

Bar Restaurant Le Triskel – Caulnes

Bar Le Cool – Lamballe

COMITÉS D’ENTREPRISE :

Infos : ce.bobital@gmail.com

EDITION 2010

L’édition 2010 s’est déroulée le 3 juillet sur le site du Louvre à Bobital, sous un soleil radieux, sans aucun problème technique, le tout dans une ambiance joyeuse.

Tout était prévu pour que tout se passe bien : beaucoup de bénévoles avaient répondu présents pour accueillir les festivaliers.

Cette année, une grande diversité de concerts était proposée avec des artistes contents de leur présence sur le festival.

La programmation était très variée, touchant ainsi toutes les générations pour passer une journée de découvertes musicales et de fête : Archimède, Carmen Maria Vega, No One Is Innocent, Percubaba, Ycare, As de Trèfle, Oai Star, Les Breuvachons et DJ Moule.

Les portes du site se sont ouvertes à 14h30 et le public est arrivé tranquillement, sans bousculade, chacun scandant le nom de son artiste préféré.

Un seul bémol à cette superbe journée, seuls 5.000 festivaliers ont répondu présents, soit la moitié de l’édition 2009 qui avait notamment accueilli Superbus et Grégoire.

De plus, les bons retours des festivaliers et des artistes présents n’ont fait que renforcer la volonté de poursuivre et de développer ce festival.

Pour l’édition 2011, le bureau se réunit régulièrement pour l’organisation et la programmation. Quelques noms d’artistes souhaitant participer à l’évènement commencent à filtrer et seront prochainement énumérés sur ce site ainsi que sur le site du festival.

Bien entendu, l’association compte sur la présence de nombreux festivaliers et sur le soutien des entreprises partenaires.

ILS ONT JOUE A L'ARMOR A SONS :

Sinsemilia, Superbus, Grégoire, Zaz, Carmen Maria Vega, Archimède, Didier Super, GiedRé, No One is Innocent, Percubaba, Nolwenn Leroy, Raoul Petite, Deportivo, Dub Inc, Stupéflip, Success, Elmer Food Beat…

EDITION 2011

L’édition 2011 s'est déroulée les 1er et 2 juillet 2011. Pour sa 3ème édition, le festival l'Armor à sons offrait, pour la première fois,  deux jours de fête.

Fidèle à ses principes, le festival nous a proposé une nouvelle édition sous le signe de la joie et de la bonne humeur.

Le public a découvert une programmation variée avec des artistes tout aussi différents les uns des autres.

Ainsi se sont succédés sur scène  Zaz, Nolwenn Leroy, Sinsemilia, Deportivo, Elmer Food Beat, Stupeflip, Feloche, Raoul Petite, Didier Super, Giedre, Success et Dub Inc.

L'ambiance était au rendez-vous et ce festival familial a rencontré un franc succès avec pas moins de 12.000 festivaliers qui ont répondu présents.

Les artistes, pleinement satisfaits de l'accueil, n'hésiteront pas à répondre à nouveau présents.

EDITION 2012

L’édition 2012 s'est déroulée les 6 et 7juillet 2012. Pour sa 4ème édition, le festival l'Armor à sons nous a offert deux jours de fête.

La programmation 2012 a été plus riche, plus éclectique encore que les années précédentes. Pas moins de quatorze groupes se sont succédés sur les deux scènes du festival.

Parmi eux, des têtes d’affiches, mais aussi de futurs grands…

C’est déjà un événement : le collectif hip-hop Sexion d’Assaut sera à Bobital pour sa seule date en Bretagne.

D’autres concerts marquants sont attendus avec Izia, Skip The Use, Caravan Palace ou encore Groundation…

Pour le grain de folie habituel à Bobital, on a pu compter sur Oldelaf.

Coups de coeur, enfin, pour le groupe rennais qui monte, Wankin’Noodles, ou les (tout) jeunes phénomènes électro de Carbon Airways.

Avec tout ça, le 4e Armor à sons a été, à n’en pas douter, riche en sensations fortes !

Comme chaque année, pas moins de 350 bénévoles ont été mobilisés pour accueillir les festivaliers.

LA PROGRAMMATION :

Vendredi 6 juillet :

• Izia (rock) (22h15)
• Caravan Palace (électro-swing) (00h45)
• Groundation (reggae) (20h00)
• Wankin’Noodles (rock) (23h35)
• Broussaï (reggae) (21h10)
• Scarletins, groupe vainqueur du Tremplin de l’Armor à sons (19h00)
* Miss Blue (électro / breiz N'Bass) (01h50)

Samedi 7 juillet

• Sexion d’Assaut (rap) (20h05)
• Skip The Use (rock) (01h15)
• Le Peuple de l’Herbe (dub) (22h40)
• La Grande Sophie (chanson) (17h45)
• Oldelaf (chanson/humour) (16h30)
• Blankass (rock) (18h50)
• Carbon Airways (électro) (21h30)
• Sporto Kantes (électro) (00h00)

Malgré une météo maussade, et de nombreuses averses, le vendredi soir à été réussie.

Le public à pu voir, par ordre de passage,  les californiens de "Groundation", "Broussai", "Izia", le quatuor " Wankin' Noodles" originaires de saint-brieuc. Egalement présent ce vendredi soir, "Caravane Palace", et leur musique  branchée jazz swing et électro. 

Enfin, Miss Blue, DJ et productrice qui associe la musique traditionnelle de langue bretonne avec de l'électro avant gardiste
.
 
Pour la seconde journée, ce samedi 7 juillet, c'est une météo plus clémente auquel les nombreux festivaliers ont eu droit. Une programmation encore trés variée.

Par ordre de passage, " Oldelaf " qui s'est fait connaitre par son single " la tristitude". 
 
La Grande Sophie, Blankass de retour avec un 5ème album.

Jérôme Hamon, le président du festival, est monté sur scène afin de remercier les festivaliers ainsi que tous les bénévoles.
 
Sexion D'Assaut, avec un disque d'or et un album 2012, ont mis une ambiance de folie, avec au 1er rang de nombreuses fans.

Place ensuite à Carbon Airways, duo originaire de Besançon qui a fait sensation aux dernières Transmusicales de Rennes. Ils se sont également produit à l'Ultra Music Festival de Miami. Enguérand et Eléone n'ont pas encore 16 ans et son frère et soeur.

Dub, groove, ragga, c'est ce qu'on proposé le groupe suivant Le Peuple de L'Herbe. 

Avant dernier groupe à se produire, Sporto Kantes et leur son magique qui vous entraîne ailleurs.

Pour terminer en beauté, le groupe Lillois Skip The Use,  groupe emmené par Mat Bastard, est une véritable machine à danser, les festivaliers qui était restés encore très nombreux à cette heure de passage étaient aux anges.

Le festival c'est aussi les stands de restauration et buvette. La prévention est également importante dans ce festival, où "France ADOT" don d'organes etait présent, ainsi que "l' Association Mélodie" les clés pour la vie, présent sur le site du festival pour sensibiliser les festivaliers de l' alcool au volant.

Vous pourrez retrouver les photos des artistes présents dans la rubrique "galerie photos" de ce site, sous-rubrique "photos d'artistes" ainsi que les photos de l'ambiance générale dans la même rubrique, sous rubrique "photos sites de concert".
 

EDITION 2013

L’édition 2013 s'est déroulée les 5 et 6 juillet 2013. Pour sa 5ème édition, le festival l'Armor à sons nous a offert, à nouveau, deux jours de fête.

Quatorze groupes se sont succéder sur deux scènes pendant deux jours. Avec des têtes d'affiche comme The Bloody Beetroots,  Tryo, Cali, ou Etienne de Crecy.  Bobital nous a apporté bien des émotions fortes… Le reste de la programmation fait la part belle aux valeurs montantes et aux découvertes de la scène française.

Tout cela fait de Bobital L'Armor à Sons un festival résolument ouvert à tous les publics.

Cette année, l'association Bowidel a étendu ses objectifs au développement socio-culturel via la participation active de jeunes
de population en situation de handicap ou de différence d'acteurs territoriaux en milieu rural.

Ou, pour le dire autrement : Bobital veut promouvoir le développement culturel par et pour tous. Ce projet est désormais au coeur même de l'Armor à sons. Le festival a ainsi initié des partenariats avec six lycées bretons. L'objectif est de créer des binômes entre ces lycées et des établissements spécialisés, afin qu'ils réalisent ensemble des projets au service du festival.

LA PROGRAMMATION :

Vendredi 5 juillet 2013
:

19h00 : Before Tanen (rock) groupe vainqueur du Tremplin
19h55 : 1995 (rap)
21h15 : The 1969 Club (punk/rock)
22h20 : Tryo (reggae)
23h55 : Hyphen Hyphen (électro/folk/rock)
01h00 : Etienne de Crécy DJ (set +électro)


Samedi 6 juillet 2013
:

16h55 : Maracu’Jah (reg-n-roll)
18h05 : Brice Conrad (pop)
19h15 : The Octopus (rock)
20h25 : Lilly Wood & The Prick (électro/folk/funk)
21h45 : Boulevard des airs (chanson/reggae/rock)
22h50 : Cali (chanson)
00h10 : Sexy Sushi (électro/clash)
01h15 : The Bloody Beetroots Live (électro)

Pour ouvrir le festival, ce sont les vainqueurs du tremplin, "BEFORE TANEN" qui se sont produits.

C'est ensuite le collectif "1995", qui a mis le feu dans le public.

Le trio punk-rock "The 1969 Club", originaire de Saint-brieuc, était présent pour cette première soirée.

Après 15 ans de succès, ils reviennent pour la seconde fois à Bobital, avec nouvel album "Ladilafé", "TRYO" à mis de l'ambiance, sur le site, les fans de ce groupe s'étaient déplacés massivement.

Place ensuite à de la musique électro-rock avec le groupe "HYPHEN HYPHEN" qui nous revient avec un second opus intitulé "WILD UNION".

Pour finir en beauté, c'est un acteur incontournable de la scène électronique internationale qui était également à Bobital ! "ETIENNE DE CRECY".


Pour la seconde journée, ambiance Reg N Roll, avec les malouins du groupe "MARACU'JAH", l'un de nous coups de coeur 2013.

Place ensuite à la nouvelle sensation de la pop française "BRICE CONRAD" et son single " Oh La", également un autre coup de coeur 2013.

Présent, le groupe "OCTOPUS", et sa puissance rock, indéniablement notre coup de coeur depuis de nombreuses années !

Le groupe LILLY WOOD AND THE PRICK a également envoûté le public grâce à ses compositions amplement récompensées à plusieurs reprises.

La programmation de ce samedi était très variée, avec pour preuve, le groupe "BOULEVARD DES AIRS", qui ne cesse de tourner dans de nombreux festivals cet été.

Déjà présent à Bobital en 2008, il revenait au festival L'armor à sons, pour le bonheur des festivaliers, "CALI" qui nous a fait un show magnifique dont le public se souviendra longtemps !

Le duo SEXY SUSHI à été au top de sa forme avec sa musique electroclash.

Pour terminer cette 5ème édition, la crème de l'élecro, "THE BLOODY BEETROOTS" !

Découvrez ces artistes dans la rubrique "infos artistes". Pour les photos de l'édition, elles seront en ligne dans les tous prochains jours dans la rubrique "Nos photos", puis sous rubrique "photos d'artistes" et "photos public/bénevoles/coulisses"

EDITION 2014

L’édition 2014 s'est déroulée  les 4 et 5 juillet 2014. Pour sa 6ème édition, le festival a misé sur des artistes très en vogue sur la scène musicale et rare dans les programmations des festivals bretons cette année !

La programmation était la suivante :

vendredi 4 juillet 2014 :

- La Femme
- Chedard Costard
- Cris Cab
- Ben l'Oncle Soul et Monophonics
- Lyre le Temps
- Jabberwocky
- Naughty Boy
- Chinese Man

Samedi 5 juillet 2014 :

- Blondie
- Elephanz
- Fawl
- Auden
- Hollysiz
- Danakil
- Bakermat
- Ska P

Nouveauté de cette année le travail des bénévoles lycéens sur la gestions des déchets, ainsi que le décorum mis en place, basé sur l' utilisation des matières secondaires.

C'est par un soleil de plomb qu'ont débuté les festivités avec pour commencer, les 8 musiciens de Cheddar Costard, les gagnants du Tremplin.

Pour cette première journée, un autre évènement avait également lieu, c' était la diffusion du match de foot de l'équipe de France contre l' Allemagne, au Brésil. Un écran avait été installé à l'entrée du parking.

Malgré la défaite de l'équipe de France, et l'apparition de la pluie, une partie de la nuit, la fête continue.

Côté musique, c'est le protégé de Pharrell Williams qui était attendu par les festivaliers. Avec plus de 9 millions de vues sur Youtube, la vidéo du single " Liar Liar " à marqué ce début d'année. En avril, sortie de son premier single intitulé " Where I Belong ". Il s'agissait de Cris Cab. Bobital est une de ses rares dates en France. Une prestation de qualité que le public a particulièrement aimé.

Présent également, ce vendredi, le trio de Lyre Le Temps, qui a fait bouger le public, avec leur deuxième album " Outside The Box ".

Sur la Scène 2, c'est le groupe originaire de Poitiers, avec leur musique électro-pop qui s'est fait connaitre par un de leur single sur Youtube. Le trio Jabberwocky.

23h00, un artiste qui était également attendu, par les nombreux festivaliers, qui s'est fait connaitre par son " soulman ". Il vient de sortir un nouveau single " Hallelujah !!! ", ainsi qu' un nouvel album. Le public à été conquis par son show, et repris en coeur ses différents succès.

Pour clôturer la première soirée, sur la scène 1, Leur premier album " Psycho Tropical Berlin " à été classé deuxième meilleur album de l 'année 2013 par les Inrocks, ainsi que d'une victoire de la musique. Les absents ont eu tort de ne pas être présent.

Suite à un mouvement de grève des intermittents du spectacle, pour dénoncer ce que le gouvernement veux mettre en place, ceux ci ont pris la parole, en présence de Loïc Communier, président du festival, sur la grande scène, afin d'expliquer au public présent, les causes de ce mouvement. Prise de parole et mouvement soutenu par le festival l'Armor à Sons.

Pour la seconde journée durant laquelle la pluie est tombée sans discontinuer, c'était pour les festivaliers, capuches, bottes, cirés, parka.

Au programme de ce samedi, sur la scène 2, les Dinannais du groupe Fawl, qui avaient fait sensation au 2ème tremplin de l' Armor à Sons. Musiques jamaïcaines et africaines ont enflammé et réchauffé le public, avec le groupe Danakil.

Après avoir joué aux Transmusicales en 2010, le Dinannais Auden est venu bercer BOBITAL. Grâce à sa rencontre avec l'éditeur d'Aaron et de Camille, il a sorti son premier album, " Pour mieux s'unir ". Cet album est largement diffusé sur les ondes des radios nationales.

Attendu par de très nombreux festivaliers, le groupe international BLONDIE. Sa venue à Bobital, est l' une de ses rares dates en France. Quarante après sa création Blondie à fait un show époustouflant, en présentant également leur 10ème album le public était aux anges.

Pour la suite des festivités, ce sont les Nantais d' Elephanz, qui étaient sur la scène 2. Ceux-ci se sont produit aux Transmusicales, et se sont fait connaitre avec leur single " Stereo ". Ils ont sorti un album s' intitulant " Timefor a change ".

Les prochains artistes à se produire devant un public de plus en plus nombreux, malgré la pluie qui ne cessait de tomber, le groupe emblématique de la culture espagnole, originaire de Madrid, SKA-P. Ils sont de retour avec un nouvel album " 99% ".

C'est ensuite un grand moment, qui était à prévoir. Une artiste qui à fait la première partie de M ou Julien Doré. Son single " Come back to me ", à fait sensation. Son album " My name is ", la révèle. Fille de Jean-Pierre Cassel, Hollysiz, allias Cécile Cassel, A conquis le public.

Pour terminer en beauté, le site s'est transformé en discothèque géante. Avec le Néerlandais Lodewijk Fluttert, allias Bakermat. Le publIc à danser sur les tubes de ce DJ producteur.

Malgré les conditions météorologiques, l' édition 2014, se termine par un record, avec près de 14 500 entrées. Une satisfaction pour tous les organisateurs et bénévoles de l' association Bowidel. Félicitations également à tous les festivaliers qui ont répondu présent malgré la pluie.

EDITION 2015

SNIFF, c'est fini .... enfin pour cette année !!!

Cette 7ème édition a été une vraie réussite avec un record d'entrées jamais encore atteint : 18.000 festivaliers ont répondu présents. Il faut dire que tout était là, l'organisation, la programmation et le soleil !

Le président de l'association Bowidel, Loïc Communier, les membres du Bureau, les 650 bénévoles et l'équipe de sécurité peuvent être fiers de ce résultat.

Le festival poursuit, par ailleurs, ses efforts en matière de développement durable, avec des gobelets réutilisables, des équipes de " BOB - TRI ", proposant des actions de sensibilitation au tri sans oublier les toilettes sèches.

La programmation de l' édition 2015, populaire et éclectique, avec 15 artistes sur les deux jours, était d'une très grande qualité et ce d'autant plus que certains artistes avaient accordé leur exclusivité en Bretagne à l'Armor A Sons, dont la Famille CHEDID et Franz Ferdinand & Sparks.

Les vainqueurs du tremplin musical, originaires de Loudéac, " Light in Cities" ont ouvert les festivités.

C'est ensuite le groupe SCARECROW qui nous a proposé un très beau set mélangeant blues et hip hop. Ce groupe ainsi qu'un autre cité plus bas fait partie de nos coups de coeur 2015.

Puis, la voix envoûtante de la chanteuse de SHAKE SHAKE GO, jeune groupe franco-gallois, installé à Londres, qui, nous a proposé des titres pop-rock avec une vraie présence sur scène.

En 2012, aux Transmusicales, leur concert avait marqué les esprits, et cette fois encore les trois néerlandais de BIRTH OF JOY étaient présents pour nous proposer une prestation largement saluée par le public.

Ils étaient attendu par le public venu massivement pour les accueillir : la famille CHEDID au grand complet. Louis, Mathieu, Joseph et Anna ! une tournée commune de 30 dates, qui passait par Bobital ! Le public en a redemandé encore et encore, reprenant à pleine voix tous les titres proposées pendant ce concert.

Au sujet de la famille CHEDID, nous tenons particulièrement à les remercier d'avoir offert de beaux compliments à l'organisation quant à l'accueil des personnes handicapées. Il faut dire que l'association met un point d'honneur à ce que tout le monde puisse être accueilli et profiter du festival de la même manière. Chapeau l'organisation !

Ils sont parmi les DJ's les plus demandés et les plus respectés, les deux frères Stephen et David Dewaele, les 2MANYDJS ! Ils ont enflammé le site du festival..

Pour clôturer la 1ère soirée, fort du succès de son single "Fade out lines" qui n'est plus à présenter, THE AVENER est venu présenter en live son 1er album. Cela a été un moment d'exception pour le public.

Pour débuter la seconde journée, c'est un quatuor morbihannais, "FUZETA", vainqueur du RICARD S A Live Music, et présents au Transmusicales en décembre 2014, qui nous a entraînés dans son univers musical magique et là encore envoûtant. Vous l'aurez compris, il s'agit bien de notre deuxième coup de coeur 2015 !

Place ensuite à NAAMAN. L'énergie de ce groupe sur scène, à fait danser et chanter les festivaliers. Comme j'aime à leur dire, NAANAM nous propose un reggae classe, très classe d'ailleurs.

Après 20 ans de carrière, et des millions de disques vendus, son dernier album " Inspiré de faits réels " est un succès. BENABAR, était présent sur la scène de Bobital ! Là encore que d'ambiance dans le public !

Le prochain artiste s'est fait connaitre du grand public, lorsque Sony, utilise sa reprise de Diamonds, de Rihanna, pour sa campagne publicitaire ; Son premier album est sorti en mai 2015. JOSEPH SALVAT n'est plus à présenter. Il nous a proposé un set mêlant douceur et énergie, le tout en s'adressant en Français à son public !

Moment fort, de ce samedi soir, l'union sacrée entre les Ecossais FRANZ FERDINAND et le duo Californien SPARKS, fusion qui donne son nom à FFS. Leur album est sorti en juin et le public est sous le charme de cette formation pleine de musicalité et d'énergie.

HANNI EL KHATIB nous joué son 3ème album, mélange de rock, heavy, blues, véritable carton outre atlantique.

Ce collectif parisien, FAUVE, aura marqué 2014/2015. Après le succès de leur album " Vieux Frères " - partie 1 ", le deuxième volet est sortie début 2015. Ce groupe était également très attendu par le public présent à Bobital.

Pour clôturer ce samedi soir, le groupe "SALUT C'EST COOL" avec son énergie habituelle.

En conclusion, une très belle édition 2015, forte de son record de fréquentation !

Merci aux organisateurs et aux artistes pour leur accueil et tous ses moments d'échanges. Cette édition restera marquée dans nos mémoires !

Vivement l'année prochaine !
 

EDITION 2016 :

L'édition 2016 s'est déroulée les vendredi 1er et samedi 2 juillet 2016.

Une programmation de très grande qualité et variée pour bien débuter l'été et la grande saison des festivals :

VENDREDI 1er JUILLET :
- MIKA
- BIGLO & OLI
- LA RUE KETANOU
- SYNAPSON
- LAST TRAIN
- SOVIET SUPREM
- APES O'CLOCK

SAMEDI 2 JUILLET :
- THE HIVES
- CHARLIE WINSTON
- L.E.J.
- BREAKBOT
- MINUIT
- BROKEN BACK
- LITTLE BIG
- GAD ZUKES


Pour ce premier week-end de juillet, l' évènement musical qu'il ne fallait pas manquer, était Bobital.

Festival à taille humaine. Une programmation pour cette 8ème édition, avec un savant dosage d' artistes fédérateurs, de découvertes, de valeurs montantes.

Pour cette 1ère journée, le public était aux anges, avec des artistes de qualité, sur les 2 scènes.

Originaire de Mulhouse, révélations du dernier printemps de Bourges, ils enchainent des dizaines de dates en France et en Europe, LAST TRAIN. Disque d' or en 2015, avec leur premier album " La Cour des Grands ", les deux frères BIGFLO et OLI ont fait sensation. Musique festive aux couleurs des Balkans, SOVIET SUPREM était également présent.

Depuis 2007, il ne cesse d' enchainer des tubes, il est aussi l' un des coachs de l' émission " The Voice " sur TF1, il était attendu par de nombreux festivaliers, vous l' avez reconnu, il s' agissait de MIKA ! Enorme prestation !

Trio qui est rester fidèle à lui-même, en 2000, leur 1er album est disque d'or. Leur 6ème opus s' intitule " Allons voir ". La Rue Ketanou. Ceux-ci n' étaient pas seul, ils avaient inviter le groupe TRYO.

Pour clôturer la soirée,un duo parisien. Leur second opus " convergence " est sorti en octobre. Ce tandem confirme sa place parmi la scène Deep House française. Ils se prénomment SYNAPSON et ont fait danser les festivaliers, sur la plaine du Louvre.

La seconde journée était aussi, riche en émotion.

Originaires de Saint-Denis, ces 3 copines d' enfance âgées de 22ans, ont fait parler d' elles lors d'un concours lancé par le groupe TRYO. Elles ont un cursus de musique classique, chant lyrique et violoncelle. Elles se prénomment Lucie, Elisa et Juliette. Les L.E.J. ont fait chanter leur fans, avec des nombreuses reprises. Une ambiance de folie.

Le prochain groupe à monter sur scène, le groupe MINUIT. C'est Simone Ringer au chant, Raoul Chichin à la guitare, accompagnés par 3 autres musiciens. Groupe formé en 2013. Les deux premiers noms ne sont pas inconnus, Frère et soeur, leur parents sont les RITA MITSOUKO.

En 2009 , il sort le single et album " Like a hobo ". Son dernier alubm s' intitule " Curio City ". il était présent pour cette seconde soirée, et à conquis le public, il s' agissait de Charlie Winston. Excellente prestation, ! qu'il à offert !

Le prochain artiste à été coup de coeur DEEZER 2016. Il à collaboré avec SYNAPSON. Originaire de Saint-Malo, il se prénomme BROKEN BACK.

C' était l'un des groupes qu'il ne fallait manquer sous aucun prétexte. Ces cinq musiciens viennent de Suède. Ils ont enflammé le public, un show énorme ! THE HIVES ! Le rock était en force, ce samedi soir, à Bobital !

L avant dernier groupe présent, à fait l' effet d' une bombe sur internet, et plus de 7 millions de vues sur Youtube avec la vidéo " Everyday I'm Drinking ". Ce collectif d' artistes russes à sorti un nouvel album " Funercal Rave ". Musique plutôt Electro Trash, ils ont séduit !

Afin de terminer en beauté, avec une ambiance Groove. C'est en 2012 que le premier album " Baby I'm Yours " est sorti. Ce groupe, avec un style rétro, des synthés disco et funky se prénomme BREAKBOT;

Nouveauté de cette année, le BOBI' CASH : nouveau système de paiement, sécurisé et plus rapide.

L' Armor à Sons c'est aussi un festival qui poursuit ses efforts en matière de développement durable : Gobelets réutilisables, tri sélectif, restauration avec des produits locaux.

Cette édition 2016, à été une réussite ! concerts et artistes de qualité ! Fréquentation record ! 20 000 personnes pour les deux jours. Le festival affichait complet.
 

EDITION 2017 :

Pendant 2 jours, le vendredi 30 juin et samedi 1er juillet, se tenait, la 9ème édition du festival L' Armor à sons, dans la petite commune de BOBITAL.

9ème édition qui affichait complet, depuis plus d'un mois !

Organisé par l' association Bowidel, dont le projet est d' être un acteur du développement socio-culturel en milieu rural, contribuer à la diffusion  culturelle  de spectacles vivants  et sensibiliser les publics à  différentes cultures musicales, en organisant des concerts, spectacles, en favorisant des jeunes groupes.

Pour l' avenir, le souhait de l'association Bowidel, est de faire la promotion du développement socio-culturel, avec la participation active de jeunes, de population  en situation de handicap ou de différence et d' acteurs territoriaux en milieu rural à l' organisation du festival.

Sur la scène B, Pour cette première journée, pluvieuse, afin de débuter les festivités, la gagnante du tremplin 2017, EMANE. 

Suivie par la nouvelle génération Reggae. Après un premier EP sorti en 2013, en 2015 ils enchainent plus de 80 concerts et sortent leur premier album éponyme. Ils se prénomment JAHNERATION.

Pour  finir, sur la scène B, un duo de DJ' s parisien OFENBACH.

Sur la scène  A, que des artistes que l'on ne présente plus ! La première à monter sur scène, la femme chocolat, est déjà rendu à son cinquième album. Vous l' avez devinez, il s' agissait de Olivia Ruiz !

Cinquième album en solo, et vingt ans de carrière, l' ancien du groupe Psy 4 de la Rime. SOPRANO était également présent.

Pour terminer en beauté cette première journée, le DJ, MARTIN SOLVEIG !

Le soleil était de retour pour cette seconde journée.

Sur la scène A, pour débuter l' après midi, un auteur compositeur interprète qui à enchainé plus de 150 concerts depuis 2012.  BRIEG GUERVENO.

Agée de 76 ans, récompensée dans la catégorie musique du monde aux victoires de la musique, elle à été le coup de coeur de la soirée, CALYPSO ROSE.

Nominé au révélations  des Victoires de la Musique 2015 et sacré meilleur artiste masculin en 2016. En 2017 il est distingué pour " Je m' en vais ", élue chanson originale de l' année. VIANNEY  était également présent ce samedi soir sur la scène A.

Dernier artiste à se produire, avec comme seule date Française, BOBITAL ! Le groupe KASABIAN.

Sur la scène B, le rappeur qui remporte un véritable succès sur Youtube, avec plus de 31 millions de vues, pour son premier morceau " Freestyle du sale ". Le Rappeur LORENZO.

Egalement présente la lauréate des inouis du Printemps de Bourges et du Fair, et découverte des Transmusicales 2016, la chanteuse FISCHBACH.

On le surnomme " Le petit prince de l' Electro ". Ce jeune producteur de musique électronique est agé de 17 ans. Il s' est fait connaitre avec son premier morceau intitulé "  Sunset Lover ". Présent  sur le site de la Plaine du Louvre,  il à conquis le public ! PETIT BISCUIT !

Pour terminer en beauté, un duo de DJ's. Leur premier album intitulé " Crak My Bones" à été acclamé Ils se prénomment " THE SHOES ".

Bénévoles, camping, village avec de nombreuses animations ( jeux en bois, concours de palet, groupes et artistes bretons), système de paiement rapide et sécurisé, ouverture à la culture pour les enfants avec le lancement cette année de BobiI Môme, le projet " Vivre Ensemble ", le développement durable, partenariats, font partie de la réussite du festival L' armor à Sons.

2ème année que le festival affiche complet, 21 000 festivaliers payants sur les deux jours, soutien et attachement toujours sans faille du public.

Pour l' année prochaine, la 10ème édition  se tiendra, sur 3 jours.les 6/7/8 Juillet 2018.

 

 

Copyright © 2018 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen